zoomable

ALBANE MILTIN

A M 14

 
dimension: 
22 cm x 27 cm

type:

composition / technique: 
acrylique sur toile
prix: 
nous consulter
 
les oeuvres de cet artiste

"Je cherche, je me trompe et je trouve... parfois. A la différence du livre qui présente un visuel implacable de netteté, j'aime toutes les traces du travail..."

 

ALBANE MILTIN

 

"Je cherche, je me trompe et je trouve... parfois. A la différence du livre qui présente un visuel implacable de netteté, j'aime toutes les traces du travail qui se font, se défont par étapes successives, se heurtent et se répondent. Jusqu'à trouver un "tout" qui "se tient". Beaucoup de temps de flottements et des petits "miracles" aussi  quand je sens la main qui se déconnecte. A ce moment là, le geste se pose de lui-même. Je peux prendre la toile par n'importe quel bout, utiliser n'importe quel outil, piocher littéralement dans la palette... cela fonctionne, je suis dans la peinture. J'ai trouvé, enfin.... pour un bref instant."        Albane Miltin

 

 

Topographie [du grec topos = lieu et graphein = dessiner] Technique selon Larousse de représentation sur un plan des formes du terrain, avec les détails des éléments naturels ou artificiels qu'il porte.

Après plus de 15 années de plongées dans la couleur, et de liberté avec la matière et la forme, Albane Miltin a choisi de faire un relevé cartographique de son travail. Toujours lyrique par sa peinture gestuelle, par la tension quasi musicale qui anime son œuvre, elle a su se libérer - par une exigence parfois asphyxiante - de tout concept décoratif. Elle ne renie ni l’association avec l’expressionnisme abstrait, ni la révélation contenu dans l’acte. Albane réussi le passage du geste au signe. Pour une force libérée de la couleur. Pour une tension apaisée de la ligne. Ou vice versa. Dans son échange intime entre la couleur et de la ligne, il est temps de faire le révélé des traces et des figures qu’Albane a laissées. Et d’ouvrir de nouveaux chemins de traverses. À la recherche d’autres mondes imaginaires. La topographie selon Albane est une science qui permet à la fois une représentation sur un plan, de lignes et une conquête de la figure – libre – visible par l’écheveau de ses traces et empreintes. La célèbre formule de Platon « Que nul n'entre ici s'il n'est d'abord géomètre » prend une toute autre saveur,  entre l’observation de terrain, et le dynamitage de la figure.  Il s’agit aussi de discipline pour prendre la mesure d’un monde, celui qu’Albane enchante par son arpentage  pénétrant.    Olivier Olgan Le Guay 

Dans les années 1980, Albane Miltin a suivi une formation à l’Academy of Fine Arts de New-York et à l’UCAD (Union centrale des Arts décoratifs) de Paris, avant de fréquenter l’atelier des beaux-arts de Rueil-Malmaison et l’atelier Assartx de La Celle-Saint-Cloud. Née en 1964, elle vit et travaille aujourd’hui à La Celle-Saint-Cloud.

 

 

EXPOSITIONS PERSONNELLES

- Galerie Frédéric Bosser, Paris, 2004

- Atelier Rio-Arte, Paris, 2008

- galerie caroline tresca, novembre/décembre 2014

 

EXPOSITIONS COLLECTIVES

- Salon des peintres de Versailles

- Salon de l’Hôtel de Ville de la Celle-Saint-Cloud

- Chapelle Saint-Léonard de Croissy-sur-Seine

- galerie caroline tresca décembre 2013