zoomable

EMMANUEL BAZIN

Fluides Insolites 15

 
dimension: 
50 cm x 65 cm

type:

composition / technique: 
tirage numérique sur papier photo satin, contrecollé sur Dibond, cadre noir
prix: 
nous consulter
 
les oeuvres de cet artiste

Ondes et interférences, tensions de surface et bulles irisées. Parcours fluctuant entre science et poésie.

 

EMMANUEL BAZIN

 

" Bain originel, miroir du monde sensible, l’eau est un être, une partie diffuse de nous-même. Je l’interroge. Inlassablement, je cherche à décrypter la chorégraphie sur laquelle son corps virevolte entre ses voiles. Des lois optiques s’inscrivent dans ses reflets et ses vagues témoignent des lois propres aux fluides : ondes et interférences, tensions de surface et bulles irisées. Parcours fluctuant entre science et poésie.

Depuis des années, en toutes saisons, je fixe des images comme des mots d’une langue étrange. La joie de la couleur et l’exubérance des formes y combinent à l’infini les lois de la nature. Mon travail saisit l’instant où le tableau devient lisible, le temps suspendu pendant lequel l’onde résonne au fond de notre être."  

Emmanuel Bazin

 

Emmanuel Bazin est photographe depuis 40 ans. N’a-t-il pas reçu un prix universitaire de photographie en 1973, à Lyon, alors que, jeune étudiant, ses études le menaient plutôt vers la mécanique des fluides et des sols. D’ailleurs, ingénieur Centrale, sa formation le destine à l’entreprise où il fera carrière longtemps. Mais Emmanuel Bazin s’est toujours pris de passion pour la photographie et la nature, ce qui ne fut jamais antinomique avec ses responsabilités professionnelles.

Depuis 5 ans, il s’est spécialisé dans la photographie abstraite de l’eau, ses forces et ses formes donnant une vue originale de ces jeux.

C’est un voyage de découverte constitué à parts égales d’observation, de compréhension et de technique avec une règle stricte : privilégier le rendu naturel des couleurs et la vérité de la rencontre.

Pour ce travail, il s’agit de quitter notre hauteur de vue habituelle pour se rapprocher du sol, à quelques centimètres parfois. Ce changement d’échelle ouvre une nouvelle vision : surprise de la beauté naturelle à portée de main, richesse des formes perpétuellement neuves et diversité des visages aux expressions intimes.

Voici la trace visible et initiale des forces physiques dont nous connaissons les lois  et dont certaines manifestations s’observent à l’œil nu dans le plissement des roches, le courant d’une rivière, le filé des nuages.

Ce sont ces lois de la nature qu’Emmanuel Bazin interroge comme l’on questionne un oracle au travers de leurs multiples combinaisons.