expositions

LES INTERPRÉTATIONS PHOTOGRAPHIQUES du 5 au 22 octobre 2016

Hommage aux plumes-écritures, aux pinceaux-peintures de Katia MOHL, et prolongation de "Convergences " de Nicolas GUY

 

KATIA MOHL

« Cette exposition se veut un hommage au crayon-dessin, aux plumes-écritures, aux pinceaux-peintures.Hommage aux larmes premières, eaux translucides appelant les pigments, inventant leur catharsis par la création. Hommage donc aux lettres, signes, idéogrammes, formes, matières, rythmes et musique des teintes et aux couleurs des son-voix-timbres. Écritures photographiques. Écritures textuelles. Plans serrés, détails, miniatures. Visions plus larges, tableaux. Singulier grand angle, vision de haut ou composite, fresques. Univers multiples. Cornée et cristallin, lentille, distance focale, ouvertures, filtres, me permettent d'aborder les concepts de justesse, d'aberrations, de netteté, d'occultations, de nos capacités ou de difficultés à regarder, à écouter par extension. Quelle est l'acuité du regard ? Celle qui se targue de voir "la réalité" de façon parfaitement nette ou celle qui entend les flous, les vides, les peintures ajoutées en plus des surfaces cristallines ? Ces photos se jouent de ces questions. Leurs titres sont de même très libres, poétiques en quelque sorte. Ils aspirent à toucher, ici et là, quelques justesses, quelques raffinements. J'aime les saveurs et nuances des mots, suis en admiration perpétuelle des grands écrivains et poètes. J'aime les œuvres des grands compositeurs, artistes, peintres, parfumeurs, chefs cuisinier ... j'aime l'idée de leur rendre hommage. Ainsi qu'à tous ceux dans ma vie qui avant moi ont été sensibles aux arts, sciences, philosophies. Reconnaissance de même des milliards de petites subtilités et fortes expériences qui m'ont ouvert les yeux, donné ma sensibilité personnelle. Les sens, cherchés, trouvés, reperdus, retrouvés, ce sont évidemment d'abord les sens, ceux de notre corps ...  je m'autorise donc à jouer, comme une enfant, d'associations qui font et défont les sens. Mon désir va parfois vers les mots voilés, et parfois, les percutants, vers ceux qui imposent des instantanés, et qui invitent aux pérégrinations. Abolition des constats froids, des correspondances exactes, accueil des impressions, des histoires inventées et racontées.

Ainsi, va mon hommage aux signes, aux formes, aux pigments et aux encres discrètes ou étalées, aux aquarelles... Hommage aux espaces blancs, aux noirs. Hommage aux chromatophores, aux métaphores, à ce qui porte à l'au delà. »   Katia Mohl

 

 

NICOLAS GUY

Dans l'élégante galerie germanopratine Caroline Tresca, au 14, rue Servandoni, Paris, Nicolas Guy a déjà exposé deux saisissantes séries de monstres métalliques, objets jamais encore vus auparavant, séries surprenantes et très effrayantes en vérité. Voici maintenant que Nicolas Guy inaugure en ces lieux une nouvelle période créative, laissant à part ses visions cauchemardesques, il en est venu à se consacrer à l'étude d'un art abstrait, non figuratif, de l'art pour l'art cette fois. Ses nouvelles œuvres sont admirables, sans que l'on sache déterminer pourquoi exactement, c'est là le grand mystère de la conjonction de l'art et du regard ! Il indique des influences possibles, Shamaï Haber, Louise Nevelson, César...

Je ne suis pas convaincu, car son travail est par trop personnel, les vrais artistes n'imitent pas, ils ont une expression idiomatique particulière. Il s'agit ici d'une progression dans la création, en trois temps successifs, selon lui. D'abord, ce qu'il nomme des "bas-reliefs", qui s'apparentent à des tableaux, constitués de pièces métalliques juxtaposées, des à-plat que l'on peut accrocher au mur. Puis, ce qu'il nomme des "rondes-bosses", de médianes œuvres métalliques, juchées sur pied, dont on peut scruter chaque face, recto et/ou verso. Enfin, ce qu'il nomme des "édifices", de grandes pièces très lourdes, érigées vers le haut, dont on doit faire le tour pour les découvrir entièrement, impressionnantes sous tous leurs aspects. Abstenons-nous d'avoir recours à des références, ce serait grand dommage. On ne saurait donc dire de quoi il retourne, s'il était des mots pour l'exprimer, mais nous sommes là face à que l'on nomme l'art, l'art qui subjugue. La lumière, qui joue subtilement sur les rudes éléments conjugués, produit un effet de séduction inattendu, le beau surgit du rugueux. Les formes, expertement assemblées, procurent un sentiment de construction naturelle, comme on en voit dans les cristaux, dans les éléments minéraux de la Terre. Une manière de création cosmique. Et cela est toujours, fidèlement de sa part, le résultat d'un travail du fer, le "26Fe" pur, celui que l'on trouve dans le noyau d'étoiles et planètes, qui a subi découpage, sciage, torsion, fusion à haute température de soudure, ce sculpteur est tel un Vulcain dans son atelier.

Nicolas Guy est l'un de ces artistes sauvages, rebelles à tout, y compris et surtout à être catalogués d'artistes, une étiquette abhorrée, mais voici que son esprit a évolué, une maturation bienvenue sans doute, car il condescend à accepter d'être ce que l'on nomme un artiste, moyennant quoi son travail s'exempte d'être agressif et provocateur, et plonge directement au cœur de l'art, excellente métamorphose ! Précisons clairement que les photographies du site ne peuvent en aucun cas rendre compte de la réalité de ses œuvres, il convient donc de se rendre sur place dans la galerie pour en éprouver l'effectivité.  Jean-Paul Dousse

galerie caroline tresca
14, rue Servandoni - 75006 PARIS
du mardi au samedi, de 14H00 à 19H00

T   +33 (0)1 43 26 80 36

M  +33 (0)6 17 19 73 57

contact@galerie-caroline-tresca.fr

 

toutes les expositions

QUELQUES PETITS FORMATS : dessins et autres lumières au fond...

exposition du 14 mars au 1er Avril 2017 - LAURENT DELAIRE - KATIA MOHL - SERGIO SCHMIDT-IGLESIAS

ANDRÉS BUSTAMANTE

EXPOSITION DU 23 FÉVRIER AU 11 MARS 2017 - maisons en bois et autres boites

VIDES ACTIFS & MEULES MÉCANIQUES

exposition du 25 janvier au 9 février - Stéphanie GUGLIELMETTI - Laurent CHABOT

Exposition du 10 au 24 janvier 2017

UNE ÉPOQUE FORMIDABLE , avec Igor Kubalek (peinture) et M

MIKE SCHERTZER - DELPHINE BRABANT - "INTERCESSIONS" exposition du 07 au 22 décembre

Une intercession surgit de l’avènement d’expériences incompatibles...

 

LE PARI DU CIEL, exposition du 16 au 30 novembre 2016 FRÉDÉRIC CHOISEL - PATRICK DUBRAC

un chemin entre la tradition et la modernité, entre le passé et l’avenir, entre le bouillonnement de nos vies et l’espoir...

EPIDERME, exposition du 3 au 16 novembre 2016, BRUNO DUFOUR COPPOLANI - VICENTA VALENCIANO

Lorsque la peau fait signe c'est toujours pour inquiéter ; suspecte elle n'a jamais été une question pictu

EXPOSITION "CONVERGENCES", du 21 septembre au 4 octobre 2016

Emmanuel BARCILON (peinture) et Nicolas GUY ( sculpture) Nicolas Guy a déjà exposé deux saisis

" PARTIR , récit de voyage " - exposition du 22 juin au 9 juillet - Catherine MATAUSCH Agnès VANDERMARCQ - ZOU

Récits, photographies, peintures, dessins, collages portent la richesse de nos départs, mais ici, le voyage de

LA PAIX EN DANGER - chapitre 1, par Thierry Delaroyère - exposition du 8 au 21 juin 2016

« Cette colombe dessinée figure dans mon travail depuis trois ans environ.

SOLIDE FRAGILITÉ, exposition du 25 mai au 8 juin 2016

JEAN-MICHEL BOULAIRE  &  PATRICE NOVARINA -

" L'IDÉE DE NATURE " exposition collective du 06 avril au 10 mai

Littré en donne 29 définitions dans son dictionnaire dont le premier, finalement, n’aide pas tant que cela :

EXPOSITION "PNEUMA" du 10 au 23 mars

ARNOUX - TREMSAL GARILLON : une pureté de la forme qui renvoie à une utopi

LUDIK - ETNIK

exposition du 21 janvier au 3 février : métal, bois, papi

EXPOSITION du 16 septembre au 6 octobre,

Katia MOHL et de Marie-Laure VIEBEL ou comment façonner l'instable et rendre à la nature la force de ses symbo

EXPOSITION "TRAITS JEUNES" du 24 juin au 9 juillet

"TRAITS JEUNES"    tome II - juin / juillet 2015

 

EXPOSITION du 22 mai au 9 juin, GÉRALD FOLTÊTE et CAROLINE HEYRAUD

Le temps et son écoulement, le détachement des biens de ce monde : levures de l'artiste. Capter l’insaisissable et sai

Exposition du 5 au 19 mai 2015, LAURENT CHABOT & ROLAND DELEU

La lumière est un phénomène physique, un transport d'énergie sans transport de matière, comme le mouvement d’un rêve v

"CONTES POUR ENFANTS et AUTRES SUCRERIES" exposition du 10 au 22 avril 2015

Ce sont de petites histoires, ou des histoires courtes, comme des nouvelles, un genre subtil et raffiné...

"IDENTITÉ" exposition du 19 MARS au 7 AVRIL 2015, Stéphanie STINDEL (dessin) Marie-Louise SORBAC (sculpture)

 à l’occasion de la 3ième édition de D DESSIN, Cabinet de dessins contemporains à l’Atelier Richelieu &

"INTERCONNEXION" du 3 au 17 mars

SYLVIE BENOIT & ALAIN FENET

EXPOSITION COLLECTIVE du 22 JANVIER au 11 FEVRIER 2015

"ARBRE ET CÆTERA..."  Ce qui est caché est aussi important que ce qui est visible.

EXPOSITION CHAMAILLARD - CABANIS - CHOLAT du 2 au 16 OCTOBRE 2014

APPARITIONS & DISPARITIONS DE LIGNES ET DE COULEURS OUVRENT ICI UNE LECTURE, DONNENT UNE DIRECTION, PROPOS

EXPOSITION DELPHINE BRABANT & MARIELLE GUÉGAN du 18 septembre au 1er octobre

ALTERNANCE DE VIDE ET DE PLEIN...MATIÈRE ET COULEURS SOURDES.

EXPOSITION MARIE PIERRE MOREL & TIEN WEN du 4 au 18 septembre 2014

« Le fil du Japon : … dans la forêt, seule, j'ai suivi la trace de ces moines poètes, flânant, armés d'un carquois de pinceaux et d'une fiole d

DESSINS NOUVELLE GÉNÉRATION !
Du: 
26/06/2014 - 14:00
Au: 
09/07/2014 - 19:00

Des jeunes talents aux crayons affûtés !

EXPOSITION CHRISTINE MILLER & EMMANUEL BAZIN
Du: 
12/06/2014 - 09:00
Au: 
25/06/2014 - 23:00

CORPS EN TENSION  &  FLUIDES INSOLITES

du 12 au 25 juin 2014

EXPOSITION FREDERIC CHOISEL du 06 au 20 MARS 2014

À onze ans, Frédéric Choisel commence à prendre ses premières photos avec un vieil appareil Pentax.

EXPOSITION SERGE BIENABE

LUNDI 10 FEVRIER 2014 de 17H30 à 21H30 

 

Inauguration de la galerie

 

Nous vous remercions d’être venus si nombreux à l’inauguration de notre galerie au succès de laquelle vous avez largement contribué.