expositions

EXPOSITION "STILL LIFE" du 11 au 24 décembre 2014 ... et plus si affinités

Natures mortes, natures vives! Quelle frontière créons-nous pour organiser le réel alors que la beauté est éternelle?

- « Souvent la peinture figurative représente le monde du visible, un monde que l’on reconnaît comme tel ... (F.C.)

- Avant d’être un technicien, le photographe est un contemplatif... (F.M.)

- La réalisation de ce qu’il appelle « la fusion de l’esprit et de la matière, de sa transcendance »... (A.V.)

 

FRÉDÉRIC CHOISEL  / « J’ai commencé à peindre en copiant les grands maîtres de la peinture classique : Rembrandt, Velasquez, Tiepolo, Giorgione, Chardin, Poussin, Cézanne… Cet exercice m’a appris à mieux comprendre les différentes techniques employées dans la peinture ancienne, mais également les rapports, dans la peinture, entre le sujet, la forme, la couleur, la ligne et la composition. Malheureusement (ou heureusement), lors de mon installation aux Etats Unis, la totalité de mon matériel de peinture m’a été volé : peintures, couleurs, pinceaux, chevalet, livres, tout avaient disparu ! Le choc était tel que j’ai arrêté de peindre pendant plusieurs années et me suis consacré à l’étude de l’histoire de l’art. En 2003, j’ai repris les pinceaux ! J’ai commencé à travailler sur mes propres toiles et plus particulièrement à peindre des « natures mortes » (appelées paradoxalement, mais à juste titre, « still life » en anglais… « encore vivant »). Les rendre vivantes était bien mon ambition et pour cela l’influence des maîtres hollandais et espagnols du XVIIe siècle et français du XVIIIe était prédominante. Je trouvais dans cette discipline un caractère apaisant, près de la méditation. Par la suite, mon approche a évolué. Dans un premier temps, par la destruction ou la réorganisation picturale avec une approche plus « de Staëlienne », puis, plus récemment dans une phase de reconstruction sur des bases plus intimes et personnelles. Il est curieux de voir, côte à côte, ce travail de nature morte très réaliste et mon travail actuel d’une facture plus abstraite. On peux y découvrir le même souci de garder un certain équilibre entre les différents éléments picturaux. Le sujet ou le thème sont un commencement, pas une fin en soit. La dissolution, la déconstruction du sujet ou du thème représentés de manière « réaliste » ou « abstraite » doit finir par s’écarter pour laisser place à une peinture qui parle plus des émotions ou  aux émotions. Souvent la peinture figurative représente le monde du visible, un monde que l’on reconnaît comme tel ; la peinture abstraite figure le mystère, souvent baigné d’un sens plus ésotérique. C’est par le désordre qu’on arrive à un certain ordre, à une nouvelle réalité. Comme le soulignait le peintre Eugène Leroy: « L’ordre, c’est l’effet obtenu d’éléments désordonnés qui se mettent à chanter juste ». C’est ainsi que l’influence des maîtres classiques m’a aidé à trouver ma propre voix au-delà du réel, au-delà de l’abstrait, et de “chanter juste“ ! » Frédéric Choisel

EXPOSITIONS

2014 « Still Life » galerie caroline tresca, décembre, Paris

« Akua » galerie caroline tresca, janvier, Paris, exposition individuelle

2013 « Le Bruit dans les Arbres » Gallerie Citi, Burlingame, exposition individuelle

« Heads »at Gallerie Citi, Burlingame, exposition collective

Introduction III, Gallerie Citi, Burlingame, exposition collective

2012 Epicenter, San Francisco, exposition individuelle

2011 « Local Connections », Long Island City, New-York, exposition collective

2009 Fringale Restaurant, San-Francisco, California, solo show

2008 Park Side Gallery, Carmel, California, exposition individuelle

2007 Park Side Gallery, Carmel, California, exposition collective

2006 Park Side Gallery, Carmel, California, exposition collective

Winstanley-Roark Fine Arts Gallery, Cape Cod, Massachusetts, exposition collective

2004 Wilde Meyer Gallery, Scottsdale, Arizona, « Fresh Faces », exposition collective

2003 Wilde Meyer Gallery, Scottsdale, Arizona, exposition collective

 

FRANCESCA MANTOVANI  / Née à Paris en 1966, Francesca Mantovani devient photographe en 1993. Elle travaille pour le magazine « Elle » de 1998 à 2007, pour la presse féminine et pour la presse spécialisée Art de vivre. Depuis 2008, elle réalise de nombreux portraits pour les éditions Stock et l'agence Opale et des reportages pour la presse comme "Marie Claire maison", "Maison française". Photographe culinaire et portraitiste reconnue, elle est sollicitée pour de nombreux projets institutionnels, mais aussi par des agences. Elle publie également des ouvrages à succès comme « Paris- Péniches » chez Minerva ou encore « Les Recettes Inavouables » aux éditions Hachette. En parallèle, elle poursuit un travail artistique autour de l'art culinaire alternant fantaisie créative (Les pâtisseries imaginaires) et épure picturale (Still life), exposé au LAB’, à Paris, comme au festival international de la photographie culinaire, en 2010, puis au Purgatoire en 2012, chez Alain Cirelli. Elle participe au Festival de la photographie en 2012 : « J’envisage mes “Natures Vives” comme une offrande, un hymne à la Création. Depuis toujours j’aime dessiner et peindre. Dès mes premières photographies, j’ai recherché une lumière empreinte d’une atmosphère entre le film et la peinture. En 2009, parcourant une exposition sur la peinture hollandaise, j’ai redécouvert les natures mortes des maîtres flamands. Je travaillais depuis plusieurs mois sur une série photographique autour de la nourriture et cette exposition fut un révélateur. J’ai choisi l’exigence du noir comme toile de fond, solennelle et intense ; et j’ai associé aux produits de la terre des objets liés à l’artisanat traditionnel. Tous les tirages sont réalisés sur papier “fine art” dont j’aime le grain particulier qui donne de la profondeur, notamment dans les couleurs sombres. Pour moi la photographie est un acte poétique. Avant d’être un technicien, le photographe est un contemplatif. Subjuguée par la beauté d’un bouquet d’asperges, d’une daurade, d’un cèpe, j’ai eu envie de donner à goûter la  beauté du monde. Avec une seule et même quête : la recherche de l’épure picturale; trouver la retenue nécessaire pour restituer l’authenticité des aliments que la nature offre.»  Francesca Mantovani

EXPOSITIONS

2014  /

« Still Life » galerie caroline tresca, décembre, Paris

La maisonoire, août 2014 Blainville-sur-Mer

Exposition Galerie Hegoa, du 22 mai au 21 juin 2013

2013  /               

Exposition des "natures-vives", Musée d'Art Sacré, St-Nicolas de Véroce, Mont Blanc Photo Festival, du 20/07 au 15/09/13

Exposition des "natures-vives", Valaurie, La Maison de la Tour du 12 avril au 12 mai 2013

2012  /

Exposition des "natures vives" à l'Espace Aliès Guinard à Chatillon octobre - novembre 2012

"Sept jours devant NO" avec Catherine Matausch - Noirmoutier

2011/12  /                  

Exposition "Pâtisseries Imaginaires, une architecture gourmande" chez Alain Cirelli au Purgatoire, Paris

Exposition "Still Life" dans le cadre du Festival International de la Photographie Culinaire (FIPC), du 28/10/11 au 25/01/12

2011  / Exposition "Patisseries Imaginaires, une architecture gourmande", Semaine des arts Paris du 11 au 15 avril 11

2010  /                 

Festival international de la photographie culinaire, du 29/10 au 14/11 2010, à Bercy village et à l'espace Mobalpa

Exposition "Patisseries Imaginaires, une architecture gourmande" au Laboratoire, Paris, du 21 janvier au 31 mai 2010

Exposition à la ferme Saint Simon à Paris VIIe, du 25 octobre au 15 décembre 2010

2009  / Exposition à la galerie Just Jaeckin, du 3 au 6 décembre 2009, 19 rue Guénégaud; Paris VIe

2008  / "Paris en vues"- Septembre au Mathurins, expo collective

2007  /

"Ex-pot" photos autour du pot de confiture bonne maman - 14 Février -21mars

 "Photographie(s)", exposition photos au café barge - Octobre-novembre2006 et janvier 2007

2006  / "Etoiles et plumes", Portraits de comédiens et d’écrivains. » - Hôtel les Mathurins Décembre

2003  / "Carnets de voyages", exposition sur le Brésil,Librairie du Bon Marché avec le photographe Bernard Matussière, mars

2002  /

"Exposition concert" sur le Brésil et le Sénégal avec Gérald Toto, Café culturel de St Denis, décembre 1994

"Regard sur le zoo" exposition collective (avec Doisneau, Descamps, Bauman …) sur le zoo de vincennes, au jardin des plantes- octobre

PUBLICATION

« Natures vives, Francesca Mantovani ».
Edition Petit Véhicule, Chiendents n°20 (oct.2012)

 

ALAIN VERNIS  / Il est le céramiste du bol unique. Son travail réunit l’être et le faire, et lui permet d’exprimer sa relation à l’univers et au temps. Cela explique pourquoi ces pièces rares ressemblent parfois si fortement aux bols japonais de certains potiers de l’époque Momoyama du XVIe siècle, qui vit l’essor d’une spiritualité liée à la conscience aiguë de la réalité de l’instant. Alain Vernis est né en 1946 à Sens (Yonne). Après une brève expérience de la terre vernissée en 1963, il entre comme stagiaire dans une étude de commissaire-priseur. Parallèlement, il écrit des pièces de théâtre. Après ses études, en 1968, commence une longue série de voyages en Inde, au Laos, en Birmanie, au Pakistan, en Afghanistan, au Kenya, au Yémen, en Éthiopie… au cours de laquelle il développe un nouveau moyen d’expression, la photographie. En 1983, il expose une cinquantaine de tirages à Paris, qui expriment l’idée que « la perception que nous avons du monde des apparences est le reflet de notre niveau de conscience ». Ce lien entre perception et conscience devient le centre d’une réflexion qui finit par modifier totalement sa vie puisqu’il installe son atelier dans le Haut-Morvan, région aux hivers rudes où la terre peut rester gelée de longs mois. Il y mène une vie de solitude et d’ascèse, vivant de ce que lui offre cette nature difficile mais qu’il considère aussi comme généreuse. Là, par nécessité et exigence, il s’initie seul à la céramique avec les argiles et minéraux de la région, s’immergeant totalement dans cette pratique qu’il expérimente de façon empirique avec une infinie passion. Au volume de matière première prélevé, il n’ajoute rien et ne soustrait rien, mais modèle dans la masse sans tour ni colombin, à l’écart de toute recherche esthétique. Par les milliers de pressions qu’il applique, le modelage souvent long suppose une liaison étroite entre le corps, la matière et la conscience que le potier a de cette relation.

Après une première expérience de cuisson conduite de façon « primitive » dans une fosse, il fabrique ses propres fours à bois. Certains bols sont cuits plusieurs fois, et tout est noté dans des carnets avec précision, non pour reproduire ce qui a été fait, mais par soucis de comprendre les phénomènes. Si Alain Vernis crée essentiellement des bols, « c’est sans doute, dit-il, que le bol est une forme première instinctive pour un modeleur poussé par l’observation de la « réalité ».

Chacun de ces bols est unique, non seulement dans la forme, mais également dans l’élaboration même de la pâte, des couvertes, engobes et émaux, souvent conçus pour une seule pièce. La matière étant souvent poussé à la limite de sa résistance en raison des chocs thermiques qu’elle subit, Alain Vernis réussit rarement plus d’une ou deux pièces vraiment « satisfaisantes » dans le mois. Les accidents sont fréquents et réduisent parfois à néant plusieurs semaines de travail, mais ils représentent les étapes inévitables du cheminement vers la réalisation de ce qu’il appelle « la fusion de l’esprit et de la matière, de sa transcendance ».

Les premières expositions ont lieu à Paris, dans l’atelier du céramiste Albert Diato, en 1987, suivies d’autres, notamment à la galerie DM Sarver ainsi qu’aux galeries Myrna Myers et Jacques Barrère. Pierre Descargues l’interviewe pour son émission Les Arts et les Gens sur France-Culture. En 1999, invité à Kyoto par le céramiste Raku Kichizaemon (15e de la dynastie Raku), il s’exprime sur son travail à l’institut franco-japonais de Tokyo. Ses œuvres, montrées à Paris en 2002, à la galerie l’Arc en Seine (entre celles de Giacometti et de Picasso), sont exposées en 2004 au Musée archéologiques de Bibracte en Bourgogne. En 2006, des pièces de basse température sont présentées à la galerie Besson à Londres, d’autres, de haute température, à la galerie Pierre-Marie Giraud à Bruxelles. En 2007, il expose à la galerie Blondeau Fine Art Services à Genève, ainsi qu’au Pavillon des arts, et du design à Paris. D’autres expositions suivront en Suisse, en Belgique, aux Pays-Bas. La dernière exposition du travail d’Alain Vernis s’est effectuée en 2011, dans la Galerie Luohan à Paris.

EXPOSITIONS

2014 « Still Life » galerie caroline tresca, décembre, Paris

2011 Galerie Luohan, Paris

2010

. Galerie Pierre Marie Giraud, Teffaf Maastricht

. Galerie Pierre Marie Giraud, Bruxelles

2009 Galerie de France, Paris, Visages

2008 Galerie Pierre Marie Giraud, Bâle, Design Miami

2007 BFAS Blondeau Fine Art Services, Genève, Suisse

2006

. Galerie Pierre Marie Giraud, Bruxelles

Fox-Amphoux, France : Terres et Feux

. Galerie Besson, London, England

2005 Musée national de la Céramique, Sèvres, France

2004

. Musée de Bibracte, Glux-en-Glenne, France

. Musée Adrien Dubouché, Limoges, France : Le choix d’un amateur

. Musée Bernard Palissy, Saint-Avit , France : Univers d’artistes

. Galerie Myrna Myers, Paris, France

2003

. Maison de la céramique, Giroussens, France

. Maison de l’outil et de la pensée ouvrière, Troyes, France

. Musée de Sarreguemines, Sarreguemines, France

. Galerie DM Sarver, Paris, France

2002 Galerie l’Arc-en-Seine, Paris, France

2001

. Conférence à la Maison du Beuvray-Saint-Léger, France

. Les Trinitaires, Metz, France

2000

. Galerie Myrna Myers, Paris, France : Jades archaïques chinois et céramiques d’Alain Vernis

. Galerie Jacques Barrère, Paris, France : Dix siècles de céramique

1999 Conférence à l’Institut franco-japonais de Tokyo, Tokyo, Japon

1998

. Galerie Myrna Myers, Paris, France

. Galerie Capazza, Espace Pierre Cardin, Paris, France

. Musée Bernard Palissy, Saint-Avit, France : Naissance d’une collection

1997

. Galerie DM Sarver, Paris, France : Célébration du rouge

. Musée Joseph Déchelette, Roanne, France : Regard sur la céramique contemporaine

1996

. Bibliothèque Forney, Paris, France : Céramique contemporaine

. Musée Bernard Palissy, Saint-Avril , France

. Galerie H.B. Frey, Arnay-le-Duc, France : Afrique Noire-Vernis Blanc

. Galerie DM Sarver, Paris, France

galerie caroline tresca
14, rue Servandoni - 75006 PARIS
du mardi au samedi, de 14H00 à 19H00

T   +33 (0)1 43 26 80 36

M  +33 (0)6 17 19 73 57

contact@galerie-caroline-tresca.fr

 

toutes les expositions

QUELQUES PETITS FORMATS : dessins et autres lumières au fond...

exposition du 14 mars au 1er Avril 2017 - LAURENT DELAIRE - KATIA MOHL - SERGIO SCHMIDT-IGLESIAS

ANDRÉS BUSTAMANTE

EXPOSITION DU 23 FÉVRIER AU 11 MARS 2017 - maisons en bois et autres boites

VIDES ACTIFS & MEULES MÉCANIQUES

exposition du 25 janvier au 9 février - Stéphanie GUGLIELMETTI - Laurent CHABOT

Exposition du 10 au 24 janvier 2017

UNE ÉPOQUE FORMIDABLE , avec Igor Kubalek (peinture) et M

MIKE SCHERTZER - DELPHINE BRABANT - "INTERCESSIONS" exposition du 07 au 22 décembre

Une intercession surgit de l’avènement d’expériences incompatibles...

 

LE PARI DU CIEL, exposition du 16 au 30 novembre 2016 FRÉDÉRIC CHOISEL - PATRICK DUBRAC

un chemin entre la tradition et la modernité, entre le passé et l’avenir, entre le bouillonnement de nos vies et l’espoir...

EPIDERME, exposition du 3 au 16 novembre 2016, BRUNO DUFOUR COPPOLANI - VICENTA VALENCIANO

Lorsque la peau fait signe c'est toujours pour inquiéter ; suspecte elle n'a jamais été une question pictu

LES INTERPRÉTATIONS PHOTOGRAPHIQUES du 5 au 22 octobre 2016

Hommage aux plumes-écritures, aux pinceaux-peintures de Katia MOHL, et p

EXPOSITION "CONVERGENCES", du 21 septembre au 4 octobre 2016

Emmanuel BARCILON (peinture) et Nicolas GUY ( sculpture) Nicolas Guy a déjà exposé deux saisis

" PARTIR , récit de voyage " - exposition du 22 juin au 9 juillet - Catherine MATAUSCH Agnès VANDERMARCQ - ZOU

Récits, photographies, peintures, dessins, collages portent la richesse de nos départs, mais ici, le voyage de

LA PAIX EN DANGER - chapitre 1, par Thierry Delaroyère - exposition du 8 au 21 juin 2016

« Cette colombe dessinée figure dans mon travail depuis trois ans environ.

SOLIDE FRAGILITÉ, exposition du 25 mai au 8 juin 2016

JEAN-MICHEL BOULAIRE  &  PATRICE NOVARINA -

" L'IDÉE DE NATURE " exposition collective du 06 avril au 10 mai

Littré en donne 29 définitions dans son dictionnaire dont le premier, finalement, n’aide pas tant que cela :

EXPOSITION "PNEUMA" du 10 au 23 mars

ARNOUX - TREMSAL GARILLON : une pureté de la forme qui renvoie à une utopi

LUDIK - ETNIK

exposition du 21 janvier au 3 février : métal, bois, papi

EXPOSITION du 16 septembre au 6 octobre,

Katia MOHL et de Marie-Laure VIEBEL ou comment façonner l'instable et rendre à la nature la force de ses symbo

EXPOSITION "TRAITS JEUNES" du 24 juin au 9 juillet

"TRAITS JEUNES"    tome II - juin / juillet 2015

 

EXPOSITION du 22 mai au 9 juin, GÉRALD FOLTÊTE et CAROLINE HEYRAUD

Le temps et son écoulement, le détachement des biens de ce monde : levures de l'artiste. Capter l’insaisissable et sai

Exposition du 5 au 19 mai 2015, LAURENT CHABOT & ROLAND DELEU

La lumière est un phénomène physique, un transport d'énergie sans transport de matière, comme le mouvement d’un rêve v

"CONTES POUR ENFANTS et AUTRES SUCRERIES" exposition du 10 au 22 avril 2015

Ce sont de petites histoires, ou des histoires courtes, comme des nouvelles, un genre subtil et raffiné...

"IDENTITÉ" exposition du 19 MARS au 7 AVRIL 2015, Stéphanie STINDEL (dessin) Marie-Louise SORBAC (sculpture)

 à l’occasion de la 3ième édition de D DESSIN, Cabinet de dessins contemporains à l’Atelier Richelieu &

"INTERCONNEXION" du 3 au 17 mars

SYLVIE BENOIT & ALAIN FENET

EXPOSITION COLLECTIVE du 22 JANVIER au 11 FEVRIER 2015

"ARBRE ET CÆTERA..."  Ce qui est caché est aussi important que ce qui est visible.

EXPOSITION CHAMAILLARD - CABANIS - CHOLAT du 2 au 16 OCTOBRE 2014

APPARITIONS & DISPARITIONS DE LIGNES ET DE COULEURS OUVRENT ICI UNE LECTURE, DONNENT UNE DIRECTION, PROPOS

EXPOSITION DELPHINE BRABANT & MARIELLE GUÉGAN du 18 septembre au 1er octobre

ALTERNANCE DE VIDE ET DE PLEIN...MATIÈRE ET COULEURS SOURDES.

EXPOSITION MARIE PIERRE MOREL & TIEN WEN du 4 au 18 septembre 2014

« Le fil du Japon : … dans la forêt, seule, j'ai suivi la trace de ces moines poètes, flânant, armés d'un carquois de pinceaux et d'une fiole d

DESSINS NOUVELLE GÉNÉRATION !
Du: 
26/06/2014 - 14:00
Au: 
09/07/2014 - 19:00

Des jeunes talents aux crayons affûtés !

EXPOSITION CHRISTINE MILLER & EMMANUEL BAZIN
Du: 
12/06/2014 - 09:00
Au: 
25/06/2014 - 23:00

CORPS EN TENSION  &  FLUIDES INSOLITES

du 12 au 25 juin 2014

EXPOSITION FREDERIC CHOISEL du 06 au 20 MARS 2014

À onze ans, Frédéric Choisel commence à prendre ses premières photos avec un vieil appareil Pentax.

EXPOSITION SERGE BIENABE

LUNDI 10 FEVRIER 2014 de 17H30 à 21H30 

 

Inauguration de la galerie

 

Nous vous remercions d’être venus si nombreux à l’inauguration de notre galerie au succès de laquelle vous avez largement contribué.